Experts CECB et certification

Quelles sont les exigences pour la certification ?

Le spécialiste en conseil énergétique doit déposer sa candidature en démontrant sa formation et/ou son expérience. Pour la certification définitive, il suivra une formation d'une journée ou justifiera d’une formation continue reconnue (avec intégration d'un module CECB). Il doit ensuite réussir le test final et signer un contrat de certification.

Mentoring pour accumuler de l'expérience

Les candidats qui ont une formation suffisante mais qui ne sont pas en mesure de prouver une expérience pratique peuvent bénéficier d’un mentorat. Les organismes de certifications sont les seuls à définir qui peut bénéficier de cette mesure.

Qui définit les critères d'admission ?

Les critères et les exigences sont fixés par la Conférence des directeurs cantonaux de l'énergie (EnDK). La centrale d'exploitation CECB suit les dossiers et les présente, pour décision, à la commission de certification composée de membres du groupe de travail CECB de l’EndK.

Quelles professions et formations continues sont admises en tant que base pour la certification ?

Les diplômes et certificats suivants permettent d’accéder à la formation d’expert :

  • Ingénieur CVS HES/ETS (chauffage-ventilation)
  • Projeteur/Projeteuse en technique du bâtiment ES
  • Étude postgrade en énergie
  • Master en construction durable
  • Conseiller énergétique diplômé
  • Cours postgrade bâtiment+énergie
  • Études postgrades EDD-BAT
  • CAS Minergie

D'autres formations et perfectionnements sont actuellement évalués par la commission de certification. L’achèvement d'une formation doit être prouvée par une copie ou un scan du certificat.

Je ne dispose d'aucune des formations nécessaires. Quelle est l'expérience dont je dois faire preuve pour pouvoir obtenir une certification ?

Une grande expérience est requise dans la création de calculs énergétiques (notamment le justificatif énergétique selon la norme SIA 380/1), dans des concepts de technique du bâtiment, ainsi que dans le conseil et la planification énergétique en général. Si vous avez déjà participé à un Mentoring et établi, dans ce cadre, des documents CECB, mentionnez-les en détail dans votre dossier de candidature.

Pourquoi la certification en tant qu'expert CECB est-elle aussi restrictive ?

La création d'un CECB nécessite de solides connaissances. L'outil en ligne ne fournit que le cadre et des propositions générales. Sans un savoir-faire d'expert, les propriétaires risqueraient d'obtenir une évaluation insuffisamment qualifiée de leur(s) bâtiment(s).

J'aimerais suivre une formation en tant que conseiller énergétique. Puis-je m'inscrire pour la formation d'experts ?

La formation d'experts certifiés CECB ne peut être considérée comme une formation continue. Ce cours ne cible pas les connaissances de base dans le domaine de l'énergie du bâtiment, mais la manipulation correcte du calculateur en ligne. Il s'adresse à des professionnels qui ont une solide expérience dans le domaine énergétique et la construction. Des formations autour de la construction durable sont proposées, entre autres, par www.edd-bat.ch. Une fois votre formation achevée, vous pourrez vous faire certifier expert CECB.

Les références à fournir doivent-elle se référer à des constructions ou à des personnes ?

Vos références doivent pouvoir être vérifiées par la commission de certification CECB. Veuillez prouver vos données avec au moins 3 références (architectes, maîtres d'ouvrage, etc.) en indiquant les adresses et les numéros de téléphone.

Quelle sera la rémunération des experts CECB certifiés (tarif, taux horaire, frais, publicité, etc.) ?

Les experts font une offre d'établissement du CECB. Les cantons n’ont pas de dispositions contraignantes en la matière.

Que faire si une prestation de conseil amène à un mandat - un expert a-t-il le droit d'accepter un tel mandat ?

Il n’existe pas de restrictions à ce sujet.

La certification d’expert CECB peut-elle être retirée ?

Oui, la certification est limitée à 5 ans. Les exigences détaillées font partie intégrante du contrat de certification et sont vérifiées annuellement. Le non-respect de ces conditions peut conduire au retrait de la certification de l’expert.